Les oasis du Ziban: une attraction touristique à l'époque coloniale

  • Rais safa Doctorante à l'université de Biskra
  • Bouzaher Lalouani Soumia, Dr Département d’Architecture, université de BISKRA.
Keywords: Oasis du Ziban, Tourisme, Epoque coloniale, Développement touristique

Abstract

Le Ziban avait des variétés touristiques (oasienne, thérapeutique, hivernale, agraire) une gamme
bien sélectionnée de touristes. Des hommes de littérature, de l‘art et de la peinture la cherchaient
désespéramment comme destination hivernale touristique.
Vers 1920, les oasis de Ziban peuvent offrir aux touristes venus de France, d’Europe et même
d’Amérique, avec ces sites variés, non seulement pittoresques, mais plus encore, d’un caractère spécial et
entièrement nouveau pour eux.
Le caractère pittoresque de ces oasis et ses ambiances, lumineuse et thermique ont conduit beaucoup
d‘européens à la fréquenter. Les Ziban sont devenu l‘illustration d‘une oasis à destination touristique
dans laquelle les européens viennent passer leurs vacances.
Jusque dans la première décennie du XX siècle, les touristes ne se risquent guère au-delà des franges
du Ziban. La region n'est tout à fait pas sur d'une aménagement réfléchie, les routes et les hôtels
inexistants. Après la Première Guerre mondiale, le colonialisme français a aménager le territoire par des
réseaux de transport pour faciliter l'incursion dans le désert et la reine du Ziban et découverte de son
potentiel touristique, aussi une série hôtelière se met en place pour accueillir les touristes, de plus en plus
nombreux d'une année sur l'autre

 

Downloads

Download data is not yet available.
Published
2019-02-07